Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 13:11

 

Or l'enfumage est d'abord une technique de guerre, avant d'être une technique de communication dont use et abuse ce gouvernement UMP. L'IRC a de fait dénoncé à plusieurs reprises le dévoiement d'une partie de l'appareil d'Etat, qu'on aborde des problèmatiques monétaires, financières ou sécuritaires, dévoiement qui conduit à nous sortir de la République. Sur les derniers évènements de Toulouse, nous renvoyons aussi le lecteur aux différents articles de notre rubrique Sécurité, dénonçant les manipulations du pouvoir en place qui se nourrit volontiers du chaos qu'il contribue largement à générer. Comme on a pu le constater avec les interventions intempestives sur ce dossier du ministre de l'Intérieur et même du Président de la République, les opérations auraient en fait dû être conduites par le seul magistrat. Lors de l'affaire de Tarnac qui s'était largement soldée par un fiasco, lors des émeutes de 2005 l'instrumentalisation théâtrale par le pouvoir politico-médiatique avait déjà été importante!

 

-Pourquoi n'avons-nous constaté aucune intervention ferme du gouvernement pour circonscrire l'influence perverse des médias, au risque de l'exacerbation des tensions?

-Pourquoi n'interdit-on pas tout contact entre un organe de presse et un terroriste présumé pendant une intervention à risque?

-Au lieu d'un enterrement, pourquoi n'envisage-t'on pas simplement une incinération pour les djihadistes avec dispersion des cendres, le tout sans témoin ni membre de la famille?

-Pourquoi le sort à réserver aux 70000 à 130000 fondamentalistes islamistes présents sur le territoire n'entraine aucun début de proposition crédible?

-Pourquoi un tel événement a généré l'examen de 200000 dossiers de militaires, dans le cadre de la piste néo-nazie comme l'a reconnu le ministre de la Défense?

-Pourquoi et sur la base de quels intérêts Sarkozy a-t'il organisé des manoeuvres militaires conjointes de nos forces armées avec les forces armées saoudiennes, alors que l'Arabie finance et soutient les talibans en Afghanistan?

-Pourquoi l'UMP a-t'elle favorisé la charia (en matière de finance) en France avec la seule préoccupation mercantiliste de faire venir des capitaux du Golfe?

-Pourquoi nos « élites » nous ont-elles dépossédé d'une partie des instruments de notre souveraineté sans laquelle nous ne pouvons nous défendre efficacement?

 

Tout le dossier en devient entaché de suspicion, alors que la lutte anti-terroriste supposerait plutôt une lutte dans la discrétion... d'ailleurs liée au fonctionnement républicain de nos institutions comme une véritable cohérence d'ensemble! On peut aussi dans cet esprit réclamer la mise en place d'une structure de contrôle de nos services de renseignement, structure présente chez tous nos alliés, au-delà de la délégation parlementaire au renseignement (DPR) comportant aujourd'hui 8 membres (UMP et PS).

 

Nous rappelons à nos concitoyens que ce gouvernement UMP vient de se faire tacler sèchement par l'invalidation par le Conseil constitutionnel de sa loi du 6 mars 2012 relative à la protection de l'identité, dans laquelle était prévue un « fichier des honnêtes gens » jusqu'à une puce introduite dans la carte nationale d'identité (CNI) pour faciliter le commerce électronique!

 

Nous leur donnons aussi une information capitale largement passée sous silence par nos grands médias et la classe politique dans son quasi-ensemble: la connivence de fait de nos « élites » avec les mafias! Nous avons suffisamment dénoncé le système de collusion d'intérêts dans le quel baignent celles-ci mais il manquait logiquement une pierre à l'édifice... Rendons au passage hommage au journaliste-écrivain Roberto Saviano qui mène au péril de sa vie un travail d'investigation sur ce sujet (cf « Le combat continue »).

 

-Pourquoi Sarkozy passe-t'il régilièrement ses vacances au Maroc, pays producteur de drogue (80% du cannabis en France), plate-forme du commerce de la drogue? Pour assurer nos ventes d'armes à ce pays?

-Pourquoi nos « élites ne disent-elles rien sur le fait que la France est devenu un carrefour du narcotrafic, que le système financier sert d'intermédiaire aux investissements massifs des mafias? Précisons que Pietro Grasso, le chef de l'antimafia en Italie, évalue les ressources des groupes mafieux à près de 500 milliards d'euros...

-Pourquoi nos « élites » républicaines n'admettent-elles pas qu'une croissance économique faible en France ne justifie pas tout? Pour ne pas reconnaître qu'elles ont fait le choix contre la France et les Français du développement de « l'économie souterraine » comme paravent à leur incurie et à leurs pillages? Pour ne pas reconnaître qu'elles préfèrent à la préservation de la République, comme le montre la construction institutionnelle européenne et ses dérives, l'afflux de liquidités sans contrôle donc d'argent sale?

 

Ainsi dans un pays comme la France, corrompre plus de 900 parlementaires ne semble pas une mission impossible à mener à bien loin de là,  surtout quand leur corruption au minimum morale apparait patente, puisque ce sont les Français qui par leurs impôts se retrouvent en première ligne pour leur assurer un train de vie indécent au regard des résultats obtenus...

 

Il s'agit de hausser impérativement le degré d'exigence que nous avons par rapport à nous-mêmes et à nos représentant élus pour avoir une chance de nous en sortir!

 

 

Le 4 avril 2012,

Le Conseil national de l'IRC

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuel dezanneau
  • : je présente une alternative pour sortir de la crise, mettre fin au creusement des déficits publics, dans le cadre de la Francophonie, pour bâtir un monde multipolaire!
  • Contact

Recherche

Archives

Liens